• Guérir Corps et Âme

ANÉVRISME ARTÉRIEL

Décodage émotionnel extrait du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL.



ANÉVRISME (ARTÉRIEL)
Un anévrisme (ou anévrysme) est une atteinte de la paroi artérielle responsable d’une dilatation et qui crée un risque d’hémorragie par rupture des vaisseaux.

Il survient lorsque je vis un conflit avec ma famille ou les personnes que je considère comme ma famille.


On veut m’obliger à faire quelque chose mais je m’y oppose de toutes mes forces et j’ai à prouver mon point de vue ce qui met beaucoup de pression sur mes épaules.


Je suis sur les nerfs, je risque de « perdre » quelque chose qui est hors de mon contrôle.


J’ai peur d’être abandonné et je bloque les circuits car je me sens impuissant.


Je trouve ma vie difficile et je vois tout ce qui m’arrive de façon négative et pessimiste. Je perds mes énergies que je dilapide à tout vent. J’essaie de garder à tout prix une situation qui va plus ou moins bien et qui risque de se rompre à tout moment soit un emploi, soit une relation affective ou autre. Mes vaisseaux se contractent parce que je ne tiens pas compte de mon rythme biologique et je me mets une sorte de pression qui risque d’éclater.


Je refuse d’avancer joyeusement, et de laisser circuler la vie.

L’anévrisme de la tête (crâne) met en lumière comment mes idées sont parfois différentes et que je dois me battre pour les défendre car il y a une grande incompréhension autour de moi. Je peux aussi vivre cette incompréhension suite à une rupture que j’ai vécu (soit que je suis parti soit que quelqu’un d’autre est parti) et qui m’a grandement affecté.


L’anévrisme de l’aorte me montre la pression qu’on exerce sur moi, surtout par une personne en autorité, afin de laisser aller quelque chose qui selon moi m’appartient.


L’anévrisme me montre combien je peux être fermé devant les nouvelles idées ou solutions qui s’offrent à moi.

J’accepte ↓♥ de me donner de l’amour. Je cesse de lutter inutilement lorsque vient le temps de laisser aller ce qui se rattache au passé. J’accepte ↓♥ de lâcher prise afin de m’en libérer. J’apprends à laisser circuler le mouvement de la vie, je retrouve ainsi ma joie de vivre et j’apprends à vivre le moment présent.

93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Décodage issu du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL. AUTISME L’autisme est le refus ultime de faire face à la réalité physique du monde extérieur, ce qui amène une for