top of page

CANCER DU CÔLON

Décodage émotionnel extrait du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL.



CANCER DU CÔLON


Le côlon est une partie du gros intestin où je digère les aliments. Il élimine ce qui a été jugé inutile ou sale par mon corps.
Il me permet de laisser derrière moi ce qui n’est plus bénéfique, de tourner la page. Mes peurs, notamment par rapport au matériel ou à l’argent, vont l’affecter.

Cependant, il existe aussi d’autres raisons : la recherche continuelle de satisfactions, de plaisirs et de désirs matériels, additionnée aux différents états physiques, émotionnels et mentaux que je peux vivre chaque jour (atteinte de l’excellence, anxiété, angoisse, etc.) sont les principales causes d’un désordre alimentaire ou digestif.


J’ai peu de joie intérieure, je suis plus ou moins satisfait de ma vie telle qu’elle est. Je me sens souillé sur un aspect de moi-même.

Je mange et je refoule mes émotions : c’est plus facile et mes besoins sont comblés beaucoup plus rapidement.


Une séparation ou un divorce peuvent favoriser le développement de ce cancer puisqu’ils peuvent engendrer un grand choc émotif où je ne digère pas la

situation.

Je choisis une forme de récompense qui m’est accessible très aisément.


Je recherche une certaine satisfaction que je me plais à retrouver dans la nourriture grasse et lourde. Le cancer du côlon peut découler de causes semblables à celles de la constipation mais avec un facteur émotionnel plus important et profond : il s'agit probablement d’un besoin de « lâcher-prise ».


Je dois me demander quelle est la situation que je n’ai pas encore digérée ou que je ne veux pas admettre et qui m’amène à vivre du ressentiment.

De ce fait, c’est comme si je ne voulais pas l’assimiler à ma réalité.

J’en suis extrêmement contrarié.

Je perçois cette situation comme une vacherie, une action dégoûtante, abominable. Je ne peux tourner la page. C’est comme si j’y étais « collé. »


D’une façon générale, lorsque le côlon ascendant est affecté, la situation implique mes parents ou supérieurs. Le côlon transverse implique mes collatéraux : soeurs, frères ou cousins.

Au travail, il s’agit de mes collègues qui ont le même niveau de responsabilités.

Le côlon descendant se rapporte à mes enfants ou au travail, mes subalternes.


Dans le cas de la constipation, ce sont les énergies ou émotions plus en surface qui sont en cause alors que dans le cas du cancer du côlon, ce sont les énergies et les émotions situées plus en profondeur qui sont en cause.

C’est pourquoi mes intestins peuvent fonctionner normalement ou régulièrement et je peux quand même développer un cancer du côlon.

Mes intestins font donc ce qu’ils peuvent pour me garder en bonne santé et je me dois de les respecter en préservant leur bon état le plus longtemps possible.


Peur du manque ? Perfectionniste ? En quête perpétuelle d'être ou d'avoir le meilleur ? ce sont les déséquilibres principaux qui selon leurs stades d'ancrage peuvent déclencher ce type de cancer.

Le Soin "Guérir Corps et Âme" intervient sur le rééquilibrage des informations cellulaires pour modifier votre émotionnel, votre mental, votre physiologie puis le physique en lui-même, en complément des traitements médicaux que vous recevez. Besoin d'aide ? N'hésitez pas à me contacter au 06 07 77 64 26 ou par mail à guerircorpsetame@gmail.com



41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page