top of page

CANDIDA (CANDIDOSE)

Origines émotionnelles issues du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL.



Il y a plusieurs sortes de candida. La forme la plus fréquente chez l’être humain est le candida albicans.

Même s’il peut se retrouver chez l’homme ou la femme, c’est souvent chez la femme que l’on en entend le plus parler.


Candida est un mot latin qui signifie blanche.

C’est une infection vaginale provenant de la prolifération de champignons sous

forme de levure.

Elle ressemble à de la levure blanche et croûteuse qui se manifeste à la suite

d’un désordre de la flore vaginale.

Les bactéries du vagin contrôlent normalement le candida mais cette fois-ci, la situation change.


Cette infection est naturellement reliée à mon engagement par rapport à moi-même ou à mon partenaire par rapport à ma sexualité, à des situations, expressions et émotions non exprimées à la suite de certains conflits personnels antérieurs.

Je remets en cause mon activité sexuelle et ma sexualité, mon ouverture à partager avec mon partenaire des aspects plus intimes de moi-même.


L’infection risque de se produire dans la mesure où, par exemple, j’ai un nouveau partenaire et ma relation est très intime avec lui.

Il y a des chances que je m’ouvre davantage à l’amour, au partage et au don. C’est nouveau pour moi et j’ai besoin d’un peu de temps pour traiter cette récente situation, même si le candida se manifeste.


Le candida peut également découler du sentiment d’avoir été abaissé ou d’être ou de se sentir sexuellement abusé par quelqu’un.
C’est une forme de protection physique et sexuelle car l’irritation m’empêche de faire l’amour.

Qu’est-ce qui m’irrite tant ?

Je vérifie quel est l’aspect intérieur de ma sexualité qui est dérangé et je trouve la véritable cause de l’irritation physique et intérieure.


D’où vient ma frustration ?

Est-ce que j’ai l’impression que je laisse les autres décider de ma vie ?

Est-ce que je prends le risque de m’ouvrir aux autres, spécialement au sexe opposé, ou je reste enfermé dans ma coquille ?

Pourquoi est-ce que je me sens mis de côté, que je me sacrifie et que je ne prends pas ma place ?


Je crains de perdre ma naïveté, mon innocence, mon côté pur.


J’accepte ↓♥ de prendre ma place dans la vie en me respectant.

Je dois devenir le candidat qui remportera la victoire et qui prendra la première place.

Je prends le temps de voir et d’évaluer ce qui se passe et j’accepte ↓♥ l’amour, l’ouverture et la patience intérieurs autant que ceux de mon partenaire.


Que ce soit par Protection ou en lien avec des Frustrations intérieures et intimes, cette infection nous indique qu'il y a opposition entre ce que je souhaite et ce que je vis dans mon intimité.

Besoin de mettre en soins cette dualité ? N'hésitez pas à me contacter !

06 07 77 64 26 ou guerircorpsetame@gmail.com

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page