• Guérir Corps et Âme

L'APPENDICITE

Décodage émotionnel extrait du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL.



APPENDICITE
L’appendicite est définie comme l’inflammation de l’appendice du caecum (du latin « Aveugle ») situé à la base du gros intestin.

Cette maladie provient d’une colère reliée à une tension ou à une situation aiguë que je n’arrive pas à régler, qui me fait « bouillir » intérieurement et dont je m’indigne.


Il s’agit le plus souvent d’une situation sur le plan affectif qui vient déséquilibrer ma sensibilité et mes émotions. Ma peur peut avoir suscité cet événement car j’entretenais des pensées noires et je me faisais du souci, ce qui l’a fait se manifester.


Je sens une lutte intérieure entre la vie et la mort.


Je vis une profonde angoisse et je fais face à un choix que j’ai de la difficulté à faire à cause des responsabilités qui vont en découler.


Je préfère fuir dans mon travail ou dans les choses à faire.

Je me sens comme dans un « cul-de-sac » (c’est la forme de l’appendice), parce que j’ai le sentiment d’être opprimé, ce qui déclenche en moi peur, insécurité, lassitude, abandon.


Le plus souvent, cette contrariété est en rapport avec un ou des membres de la famille ou en lien avec les principes et les idées rattachés à la famille.


Ce peut être une situation qui a rapport à l’argent, et particulièrement à l’argent de poche. Je devais peut-être empocher un montant d’argent que j’ai perdu à la dernière minute.


Ce peut être aussi quelque chose ou quelqu’un que je voudrais voir « s’ajouter » ou « s’incorporer » à ma vie mais une circonstance l’en empêche. Par exemple, je veux peut-être que mon conjoint vienne vivre chez moi mais il ou elle ne veut pas ou je n’ai pas suffisamment de place pour l’héberger, etc. Il y a une « obstruction » au courant de vie et je refoule une multitude d’émotions.


Je suis en train de franchir une nouvelle étape, un tournant dans ma vie et j’ai peur des changements que cela amènera puisque je vis une dépendance par rapport à certaines personnes. Cela peut même aller jusqu'à la peur de vivre.


Je n’arrive plus à filtrer efficacement les nouvelles réalités pour m’en protéger.

Je ne vois pas d’autre issue à ma vie. J’ai l’impression que je ne peux pas me débarrasser, me vider de quelque chose. Je stocke jusqu’à ce que mon appendice n’en puisse plus.


J’ai besoin de parler de ce que je vis, j’ai besoin de « vider mon sac » car j’ai de la difficulté à digérer ce qui se passe, je trouve cela très désappointant. Je me sens dans une impasse et je trouve une situation très « moche » et difficile à digérer.


J’ai peur de la vie et je retiens ma spontanéité.


J’ai l’impression qu’à tout moment, on peut m’agresser, me « vider les poches », autant au niveau matériel qu'à celui de l’amour. Je peux difficilement éliminer les aspects négatifs de ma vie.


Les symptômes habituels sont la chaleur, la rougeur, reliée à l’inflammation, et la douleur, reliées à la tension.

J’éprouve une très vive souffrance lorsque l’appendicite se transforme en péritonite (éclatement de l’appendice).


J’accepte ↓♥ de m’arrêter, de prendre du recul et de vivre en fonction de mes besoins au lieu des attentes des autres.

Je laisse la vie prendre son cours et j’accepte ↓♥ les situations de mon existence comme ce qu’il y a de mieux pour moi.

Je reste ouvert au niveau du cœur♥ et je laisse tomber mes protections (barrières) doucement et harmonieusement. Je prends le temps de me détendre et je goûte pleinement la vie.

930 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Décodage issu du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL. AUTISME L’autisme est le refus ultime de faire face à la réalité physique du monde extérieur, ce qui amène une for