top of page

LE CERVEAU

Décodage émotionnel issu du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL.





C’est la centrale énergétique, l’unité centrale du traitement de toutes les informations de la merveilleuse machine humaine : il compte à lui seul 30 milliards de neurones ayant chacun un pouvoir particulier.


C’est le centre de commandes, faisant référence à mon autonomie et mon contrôle sur ma vie.


Le cerveau est relié au septième chakra (chakra de la couronne) ou centre d’énergie et à la glande pinéale aussi appelée épiphyse du cerveau.


Il possède deux hémisphères distincts.

L’hémisphère droit, le Yin des Chinois, représente le côté féminin (introverti), la

créativité, la globalité des situations (vue d’ensemble des choses), l’intuition, les perceptions et l’art ; c’est l’hémisphère récepteur.

Il gère les expériences, le « pourquoi » des choses, les sensations et le ressenti, mes perceptions du monde intérieur. Il est alimenté de faits vécus.

Il est orienté vers le savoir-être.


L’hémisphère gauche, le Yang, est celui qui donne, qui « domine », qui est extraverti, agressif, rationnel, logique et qui analyse tout.

Il est relié à la perception du monde extérieur, les concepts, les mots et nombres, le raisonnement.

Il gère le « comment », élabore des plans détaillés.

Il est alimenté par les connaissances acquises.

Il est orienté par le temps, les faits et le savoir-faire.


Chaque hémisphère contrôle la moitié opposée du corps (l’hémisphère droit contrôle le côté gauche, et vice versa).

Le croisement des fibres nerveuses vers le côté opposé se fait au niveau du bulbe rachidien (en haut du cou) et descend le long de la moelle épinière.


C'est pourquoi les gens qui font un accident cérébrovasculaire du côté gauche du cerveau auront souvent une paralysie du côté droit (voir A.V.C.).


Un point de croisement se fait également au niveau des nerfs optiques des yeux, siège du chakra ou centre d’énergie du troisième oeil situé à la racine du nez entre les sourcils.


Un cheminement équilibré doit respecter le fonctionnement global des deux hémisphères.


Le cerveau est l’organe représentant le siège des pensées, la connaissance, mon MOI SUPÉRIEUR, le centre de l’univers, l’identification à toute forme de divinité. Socrate ne disait-il pas : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les Dieux ».


Les problèmes de mon cerveau m’indiquent que j’ai tendance à vouloir comprendre avec ma tête et mon côté rationnel (hémisphère gauche) toutes les situations que je vis.


Je mets de côté mes émotions (hémisphère droit) avec lesquelles j’ai peur d’entrer en contact, essayant de me convaincre qu’elles ne servent à rien ou qu’elles peuvent être plus nuisibles qu’utiles.


J’ai acquis une grande rigidité quant à ma façon de penser et je veux absolument

avoir raison ! Il y a des informations ou des éléments nouveaux qui se présentent à moi mais que je ne veux pas prendre en considération.


Je me sens maladroit et je peux vivre beaucoup de confusion.

Il est donc difficile pour moi de changer d’opinion et d’admettre que je peux m’être trompé.


Une embolie cérébrale me montre que je me sens pris dans une situation que je rumine et que je veux fuir à tout prix, même si cela implique de quitter ce

monde.


J’accepte ↓♥ de mettre de côté mon côté trop « adulte », sérieux et rationnel et de

retrouver mon côté « enfant » qui aime rire, avoir du plaisir et qui rayonne par sa naïveté et son désir d’apprendre.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page