top of page

LES BRONCHES (en général) et BRONCHITES

Décodages émotionnels issus ddu "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL.



Les bronches sont les conduits par lesquels l’air entre dans mes poumons.

Ils représentent la vie.


Un malaise ou une douleur au niveau de mes bronches signifie habituellement que j’ai le mal de vivre, que j’ai moins d’intérêt et de joie dans ma vie.
Les bronches représentent mon espace vital, mes délimitations, le territoire plus particulièrement lié à mon couple, ma famille et mon milieu de travail.

Si j’ai l’impression que je vais perdre mon territoire ou quelqu’un qui s’y rattache, mon insécurité va déclencher un malaise aux bronches.


La peur peut se manifester quand il y a des altercations ou des disputes qui sont annonciatrices de conflits. Il y a un danger imminent. Voulant me montrer fort,

je subis certains événements sans broncher.


Je peux avoir l’impression que je manque d’air, que je vais m’asphyxier, me perdre moi-même. J’ai l’impression que les autres m’étouffent. J’ai tendance à les jalouser. Je me soucie de ce que les autres pensent de moi ; je ne supporte pas les « qu'en-dira-t-on » car j’ai peur qu’on rie de moi et qu’on me calomnie.


Je ne suis plus enjoué. Tout comme le gorille, je voudrais pouvoir gonfler ma

poitrine et taper sur mon thorax pour impressionner les autres et faire fuir la menace.


Souvent, c’est mon couple qui est en danger.

Chez l’homme, l’aspect du travail est souvent en cause par exemple la peur d’être licencié ; pour la femme, c’est plutôt la famille qui est impliquée, comme un enfant qui est malade.


J’accepte ↓♥ de faire confiance ; je sais que, si j’ai bien délimité mon territoire et que je le fais respecter autant que je fais respecter mes droits, personne ne pourra m’« envahir » car l’espace de chacun sera bien délimité et chacun pourra vivre dans le respect et l’harmonie.

Je vérifie quelle personne ou quelle situation est associée à cette douleur et ce que je dois faire pour changer cela.

J’ai avantage à créer des situations qui sont propices au rire et à la détente.


BRONCHITE

La bronchite (ite = colère) se caractérise par l’inflammation de la muqueuse des

bronches, conduits menant l’air de la trachée jusqu’aux poumons.

C’est une maladie essentiellement reliée à la respiration et à l’action de prendre la vie et l’air avec désir et goût (inspiration) pour ensuite les rejeter temporairement avec détachement (expiration).


L’inflammation signifie que je vis de la colère, une frustration ou de la rage par rapport à des émotions refoulées, des paroles que j’ai besoin d’exprimer et

de laisser sortir, une situation étouffante où je me sens brimé, un conflit empreint

d’agressivité et de critique (bouleversements dans le milieu familial, disputes, etc.).


Il s’agit souvent de l’ambiance familiale qui est chargée de tension, de silences, de mensonges.


Ma liberté est brimée. Je manque de temps pour moi. Je ne peux plus « souffler », respirer.


Je ne fais plus confiance aux autres. Je veux être près des gens que j’aime mais en même temps j’étouffe, ce qui m’amène à vivre un grand déchirement intérieur.

Si cette situation conflictuelle implique des disputes et des affrontements très intenses, je pourrai même développer un cancer des bronches qui est la forme habituelle du « cancer des poumons ».


Il existe un trouble intérieur, une perturbation qui m’empêchent de manifester

mon être véritable, de faire respecter convenablement mes droits.


Je tente de communiquer avec mes proches mais je n’arrive pas à une certaine paix intérieure. C’est comme si la vie m’amenait à vivre exclusivement coupé d’une personne, et il s’agit souvent de ma mère.


La situation familiale est trop difficile. Je ressens alors un certain découragement par rapport à la vie et je cesse de lutter pour continuer mon chemin.


J’ai peu de joie de vivre et j’ai une profonde lassitude et insatisfaction intérieure.


Je veux être indépendant mais je vis une grande insécurité.

Quelles sont mes propres limites ?


Ma situation est insoutenable : mon sentiment d’impuissance, ma douleur intérieure m’amènent à résister à mes pulsions du coeur♥.


La toux indique que je veux me libérer en rejetant quelque chose ou quelqu’un qui me dérange et me met en colère.

Si je suis un enfant, je peux vivre de l’insécurité ou de l’angoisse par rapport à ce qui se passe dans la famille.

Je peux ressentir vivement le chagrin de mes parents, la colère réprimée et j’ai l’impression que je dois subir tout cela, étant trop jeune pour me différencier, me détacher de ce qui se passe.

Je me sens sous l’emprise de mes parents, vivant dans une prison émotionnelle.


Si je ne désire pas une bronchite chronique, je dois changer ma façon de voir la vie, mon attitude.


Je suis né dans une famille où chacun des membres vit des expériences

semblables aux miennes. Mes parents, mes frères et mes soeurs apprennent comme ils le peuvent eux aussi.


J’accepte ↓♥ donc de commencer à voir la joie et l’amour en moi et en chaque expérience de ma vie.

J’accepte ↓♥ que mon bonheur personnel soit ma responsabilité et je cesse de croire que les autres me rendront heureux.

Prendre mes décisions et respirer par mes propres moyens, c’est le premier pas vers mon indépendance !

62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page