• Guérir Corps et Âme

SE RONGER LES ONGLES...

Décodage émotionnel issu du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL.



ONGLES (SE RONGER LES ...)

Si je me ronge les ongles, cela indique une nervosité intérieure très grande et l’existence d’une situation qui gruge mon énergie. Cela peut être aussi une insécurité profonde de ne pas être capable d’être ou de faire ce que l’on attend de moi.


S’il s’agit d’un enfant, cela peut manifester la présence de rancune ou de frustration par rapport à un parent, cette situation pouvant aussi survenir lorsque je suis devenu adulte.

Comme enfant, je peux avoir l’impression que la famille dans laquelle j’évolue m’empêche de m’affirmer et brime ma créativité.


Je peux me sentir incapable de me prendre en mains et de m’autosuffire et je veux que les autres s’occupent de moi.


Je peux aussi ronger mon frein en refoulant mon agressivité ; en mettant de l’eau dans mon vin, je peux laisser entrevoir un débordement imminent d’émotions non exprimées.


Ce peut être une partie de moi que je prends en aversion. Je supprime mon besoin d’exprimer mes besoins, tant au niveau de la parole que sexuellement, car j’ai peur de découvrir ma vraie essence.


J’ai de la difficulté à assumer mon autonomie, souvent par rapport à mes parents. Je ne veux plus donner ou recevoir de coups. J’ai l’impression de « creuser ma tombe ».


J’accepte ↓♥ d’exprimer toutes mes émotions et d’aller chercher ma sécurité et ma confiance à l’intérieur de moi. Ainsi, je m’épanouis !


Creuser sa tombe : prendre beaucoup de risques inutiles.

1 271 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Découvrez chaque semaine un nouvel épisode sur la Spiritualité Christique. Lundi 17 Janvier : Dieu existe-t-il ? Abonnez-vous de façon à recevoir chaque nouvel épisode !

Décodage issu du "Grand Dictionnaire des Malaises et des Maladies" de Jacques MARTEL. AUTISME L’autisme est le refus ultime de faire face à la réalité physique du monde extérieur, ce qui amène une for